Traitement en cours
Producteur d'archives

Rochefort, Henri (1831-1913)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Rochefort, Henri (1831-1913)
Autres formes du nom

Rochefort, Henri de (1831-1913)

Rochefort-Luçay, Victor-Henri de (1831-1913)

Luçay, Victor-Henri de Rochefort- (1831-1913)

Grimsel (1831-1913)

Type de producteur
Personne
Identifiant de l'entité
ISNI 0000 0001 2137 9935
Dates d'existence
31 janvier 1831 - 1er juillet 1913

Histoire

Henri, marquis de Rochefort-Luçay, dit Henri Rochefort (1831-1913), fait ses études au collège Saint-Louis, et s’essaye à la poésie dès les bancs du collège. Il commence des études médicales qu’il abandonne presque aussitôt. Il se lance par la suite dans le journalisme. En 1856, il entre au journal le Charivari, chargé de la rubrique théâtre. Il crée d'ailleurs une vingtaine de vaudevilles.

Il contribue ensuite Au Nain jaune, au Figaro, au Soleil ; tout en étant officiellement chargé de chroniques littéraires, il se crée une place avec des articles alertes et mordants, hostiles à l’Empire. Contraint de quitter Le Figaro, il fonde La Lanterne le 1er juin 1868. Accablé d’amendes et de condamnations, il part pour un bref exil à Bruxelles. Rentré en France et élu député de Paris, il fonde La Marseillaise (1869). Emprisonné 6 mois à Sainte-Pélagie en 1870, il est libéré le 4 septembre et est nommé membre du gouvernement de la Défense nationale dont il démissionne à la suite de l'émeute du 31 octobre. En février 1871 il crée le Mot d'ordre où il s'oppose à Thiers et aux Versaillais ; en septembre 1871 il est condamné à la déportation à vie en enceinte fortifiée. Transféré en Nouvelle-Caldonie à la fin de l'année 1873, il réussit à s'évader en mars 1874 et après un long périple, rejoint à Londres les Communards exilés. Rentré à Paris après la loi d'amnistie du 11 juillet 1880, il reprend son activité de polémiste avec L'Intransigeant. Il se rapproche alors du boulangisme et des antidreyfusards.

On lui doit un grand nombre d’ouvrages tels que : Les Français de la décadence (1866), La Grande bohême (1867), Les Dépravés (1875), Les Naufrageurs (1876), L’Aurore boréale (1878), L’Evadé (1880), Les Aventures de ma vie (1895-1896).

Lieux
Paris
Paris (France)
Activités

journaliste

militant politique

écrivain

député de 1869 à 1869
député de la Seine

Sources de la notice

Archives nationales, Fonds DESTREM (Jean-Marie) et ROCHEFORT (Henri) 48 AP.

Notice BnF : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb119223148

Notice Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Rochefort

Liens entre producteurs


Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Rochefort, Henri (1831-1913)
  • Jean Destrem est le tuteur d'Henri Rochefort. Dates de la relation d'association inconnues.

Ce producteur dans des sites extérieurs

Notice Wikipédia
31/01/1831 - 01/07/1913 Henri Rochefort : https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Rochefort
Notice Wikipédia
Notice de la bibliothèque nationale de France
31/01/1831 - 01/07/1913 Rochefort, Henri (1831-1913) : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb119223148
Notice BnF

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici

Télécharger la notice
Permalien