Traitement en cours
Producteur d'archives

Morny, Auguste de (1811-1865)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Morny, Auguste de (1811-1865)
Autres formes du nom

Demorny, Charles Auguste Louis Joseph (1811-1865)

Morny, Charles Auguste Louis Joseph (1811-1865) ; comte de) de 1832 à 1862

Morny, Charles Auguste Louis Joseph (1811-1865) ; duc de)

Type de producteur
Personne
Identifiant de l'entité
ISNI 0000 0001 2278 3577
Dates d'existence
17 septembre 1811 - 10 mars 1865
Histoire

Charles-Auguste-Louis-Joseph, comte puis duc de Morny (1811-1865), est né sous le nom de Charles Auguste Demorny. Il est le fils naturel du général Charles de Flahaut (lui-même fils naturel de Talleyrand) et de la reine Hortense de Beauharnais, et par suite le frère utérin de Napoléon III. C'est à partir de 1833, après avoir appris la véritable identité de sa mère qu'il change son nom en « comte de Morny ». Il recevra le titre ducal en 1862.

Après avoir mené la vie de la jeunesse dorée, il entre dans l’armée en 1830, sert comme officier en Algérie où il s'illustre en 1835. Il démissionne en 1838 pour revenir en France se livrer aux distractions mondaines et aux affaires.

Il achète en 1837 la sucrerie Bourdon, près de Clermont-Ferrand, en association avec sa maîtresse, Fanny le Hon, fille du banquier Alfred Mosselmann, épouse de Charles Le Hon, ministre plénipotentiaire du roi des Belges Léopold Ier à Paris. Morny fait fructifier la sucrerie, ce qui lui permet d'asseoir sa réputation dans les milieux financiers et politiques. Élu député du Puy-de-Dôme en 1842 et 1849, il poursuit ses acquisitions et ses développements financiers durant les années 1840 et 1850, mêlant étroitement ses activités politques et d'affaires.

Morny est l’un des artisans du coup d’État du 2 décembre, auquel il prend part comme ministre de l’Intérieur. Le 22 janvier 1852, Morny quitte son portefeuille ministériel pour ne pas s’associer aux décrets sur les biens de la famille d’Orléans. Cependant, il continue à jouer jusqu’à sa mort un rôle politique de premier plan, soit par ses relations personnelles avec Napoléon III, soit comme président du Corps législatif (1854).

Sous le Second Empire, Morny poursuit ses affaires : il investit dans la ligne ferroviaire Lyon-Avignon et s'associe en 1853 avec les Péreire pour la création de la compagnie ferroviaire Grand Central (liaison Lyon-Bordeaux) ; il spécule à Paris sur les terrains destinés à former les grands boulevards haussmaniens et attire auprès de lui de nombreux entrepreneurs et promoteurs. Menant grand train (il inspire à Alphonse Daudet, son secrétaire, le personnage du duc de Mora dans son roman Le Nabab paru en 1877), Morny favorise la fondation et le développement de l'hippodrome de Longchamp, des villes de Deauville et du Vésinet, entretient une écurie de chevaux de courses et se constitue une importante collection de tableaux.

Nommé ambassadeur de France en Russie (1856-1857), il y épouse la princesse Sophie Troubeskoï (1838-1896), qui lui donne quatre enfants : Charlotte (1858-1883), mariée en 1877 à José Osorio et Heredia, comte de la Corzana ; Auguste, duc de Morny (1859-1920) marié à Carlotta Guzman et Ybarra ; Serge (1861-1922) ; Mathilde (1863-1944), épouse de de Jacques Godart, marquis de Belbeuf dont elle divorça, dite « Missy ». Morny a eu aussi de sa liaison avec Fanny Le Hon une fille naturelle, Louise Le Hon (1838-1931), mariée au prince Stanislas Poniatowski.

Lieux

Algérie
Algérie

Puy-de-Dôme
Puy-de-Dôme (Auvergne , département)

Russie
Russie

Activités

député
Charles de Morny est élu député du Puy-de-Dôme en 1842 et réélu en 1849.

officier (armée)

ambassadeur de 1856 à 1857
Morny est nommé ambassadeur en Russie.

ministre de 2 décembre 1851 à 22 janvier 1852
Charles de Morny devient ministre de l'Intérieur du nouveau régime de Louis-Napoléon Bonaparte.

Sources de la notice

Archives nationales, fonds du duc de Morny (116AP).

Notice d'autorité BnF n° FRBNF11963929

Notice Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Morny

Robert (Adolphe), Bourloton (Edgar) et Cougny (Gaston), Dictionnaire des parlementaires français, 1891, t. IV, p. 437-439.

Yvert (Benoît), Dictionnaire des ministres 1789-1989, Perrin, 1990, p. 283-284.

Site Internet de la Fondation Napoléon : napoleon.org.

Liens entre producteurs


Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Morny, Auguste de (1811-1865)
Successeur
  • En démissionnant du ministère de l'Intérieur, le duc de Morny cède la place au duc de Persigny.

Ce producteur dans des sites extérieurs

Notice Wikipédia
17/09/1811 - 10/03/1865 Charles de Morny : https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Morny
Notice Wikipédia.
Notice de la bibliothèque nationale de France
17/09/1811 - 10/03/1865 Morny, Auguste de (1811-1865) : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb119639291
Notice d'autorité BnF.
17/09/1811 - 10/03/1865 MORNY, Charles Auguste Louis Joseph, duc de (1811-1865), président du Corps législatif : https://www.napoleon.org/histoire-des-2-empires/biographies/morny-charles-auguste-louis-joseph-duc-de-1811-1865-president-du-corps-legislatif/
Site de la Fondation Napoléon

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici

Télécharger la notice
Permalien