Traitement en cours
Producteur d'archives

Mollien, François-Nicolas (1758-1850)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Mollien, François-Nicolas (1758-1850)
Type de producteur
Personne
Dates d'existence
28 février 1758 - 20 avril 1850
Histoire

Né à Rouen, fils d’un maître passementier, Nicolas-François Mollien (1758-1850) effectua à partir de 1778 un stage dans les bureaux de la Ferme générale. En 1781, un mémoire sur l’intérêt d’établir un port franc à Bayonne pour détourner d’Angleterre les exportations américaines lui valut d’entrer au Contrôle général, dans les bureaux chargés des rapports avec la Ferme. Atteint en 1791 par la suppression de la Ferme, Mollien obtint la direction des domaines et de l’enregistrement dans l’Eure. Destitué en 1792, il prit la direction d’une filature mécanique de coton à Saint-Rémy-sur-Avre jusqu’en 1798. L’arrivée au ministère des Finances, après le coup d’État du 18 brumaire, de son ancien collègue et ami Gaudin lui valut la direction de la Caisse d’amortissement. En 1806, il devint ministre du Trésor. Il suivit Marie-Louise à Blois en 1814 et reprit son ministère aux Cent-Jours. En 1819, le comte Mollien entra à la Chambre des pairs et fut désigné comme président de la commission de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations. Il conserva ces fonctions jusqu’en 1826, puis il les reprit de 1831 à 1837. Il resta à la Chambre des pairs jusqu’en 1848.

Sources de la notice

Archives nationales, fonds Nicolas Mollien (132AP).

Notice d'autorité BnF n°FRBNF13749974

Télécharger la notice
Permalien