Traitement en cours
Producteur d'archives

Penthièvre, Louis Jean Marie de Bourbon (1725-1793 ; duc de)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Penthièvre, Louis Jean Marie de Bourbon (1725-1793 ; duc de)
Autres formes du nom

Louis-Jean-Marie de Bourbon, duc de Penthièvre (1725-1793)

Louis-Jean-Marie de Bourbon, duc d'Aumale (1775)

Louis Jean Marie de Bourbon, duc de Rambouillet (1737)

Louis Jean Marie de Bourbon, duc de Gisors, de Châteauvillain, d'Arc-en-Barrois, d'Amboise, comte d'Eu et seigneur du duché de Carignan

Louis Jean Marie de Bourbon, amiral et grand veneur de France

Type de producteur
Personne
Dates d'existence
16 novembre 1725 - 4 mars 1793
Histoire

Né à Rambouillet en 1725, Louis-Jean-Marie de Bourbon, duc de Penthièvre, est le fils unique de Louis Alexandre de Bourbon (1678-1737), prince légitimé, comte de Toulouse, et de la duchesse Marie Victoire de Noailles. Le duc de Penthièvre succède à son père dans ses charges civiles et militaires (1737), à savoir Amiral de France, gouverneur de Bretagne et Grand Veneur de France. Il meurt dans son lit au château de Bizy (Normandie) après avoir vu par la mort de sa femme en 1754. Il verra disparaitre successivement son fils unique en 1768, assassiner sa belle-fille, la princesse de Lamballe en 1792 et mourir le roi Louis XVI suite au vote de son gendre le duc d'Orléans en 1793.

Les archives de la Maison de France témoignent de l'énorme patrimoine foncier. Le duc recueille ainsi par héritage les biens des enfants du duc du Maine, du prince de Dombes (mort en 1755) et du comte d'Eu (mort en 1775), comprenant les châteaux de Sceaux, d'Anet, d'Aumale, de Dreux et de Gisors. Ses revenus annuels sont évalués à 6 millions de livres ce qui faisait de lui l'un des hommes les plus riches d'Europe.

Le château de Rambouillet, où il était né, est embelli avec des jardins de son époque. En 1783, il céde le château à Louis XVI, qui voulait un vaste domaine de chasse dans la forêt des Yvelines. En quittant le domaine où il était né et qu'il avait aimé, le duc de Penthièvre emporte les neuf cercueils de son père, de sa mère, de sa femme et de ses six enfants, qu'il dépose dans sa propriété de Dreux. C'est l'origine de la chapelle royale de Dreux, nécropole familiale des Orléans.

Textes de référence
Duma (Jean), Les Bourbon-Penthièvre, (1678-1793) : une nébuleuse aristocratique au XVIIIe siècle, Paris-Sorbonne, 1995.
Bernot (Jacques), La fortune disparue du roi Louis-Philippe, Lanore, 2008.

Sources de la notice

Huart (Suzanne d'), Archives de la Maison de France (Branche Orléans), fonds de Dreux, I, Paris, 1976.

Huart (Suzanne d'), Archives de la Maison de France (Branche Orléans), fonds d'Eu, de Haute-Marne et de Sicile, II, III, et IV Paris, 1979. 2 vol.

Notice d'autorité BnF n°FRBNF12178678

Liens entre producteurs

Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Penthièvre, Louis Jean Marie de Bourbon (1725-1793 ; duc de)

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici

Télécharger la notice
Permalien