Traitement en cours
Producteur d'archives

Bernis, François-Joachim de Pierres (1715-1794 ; cardinal de)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Bernis, François-Joachim de Pierres (1715-1794 ; cardinal de)
Autres formes du nom

Pierre, François-Joachim de (1715-1794 ; cardinal de)

Pierres, François-Joachim de (1715-1794 ; cardinal de)

Type de producteur
Personne
Dates d'existence
22 mai 1715 - 2 novembre 1794
Histoire

D’une famille noble mais pauvre, François Joachim de Pierre de Bernis (1715-1794) entra à l’Académie française en 1744. Ses relations d’amitié avec Madame de Pompadour lui valurent une pension du roi et un logement au Louvre. Le 31 décembre 1751, Bernis fut nommé ambassadeur à Venise. Il y reçut le sous-diaconat du patriarche de Venise. De retour à Versailles, il fut récompensé de son activité par l’octroi de l’abbaye de Saint-Arnoult de Metz. Désigné pour l’ambassade d’Espagne, il ne rejoignit jamais Madrid. Il fut en effet chargé des négociations secrètes qui aboutirent aux traités de Versailles de 1756 et de 1757. Déjà conseiller d’État d’Église, Bernis fut nommé, le 28 juin 1757, ministre des Affaires étrangères. Cardinal le 2 octobre 1758, il cessa ses fonctions peu après et se retira à Vic-sur-Aisne dépendant de l’abbaye de Saint-Médard de Soissons, abbaye qu’il avait échangée en 1756 contre Saint-Arnould de Metz. Il y fut ordonné prêtre, en 1759. En 1764, il fut à nouveau reçu à Versailles et nommé archevêque d’Albi. Il joua un grand rôle dans le conclave qui élut le pape Clément XIV, en 1766. En 1769, Choiseul lui proposa la légation de Rome, où il demeura jusqu’en 1791. Rappelé à Paris en mars 1791, il ne quitta pas Rome et y mourut.

Sources de la notice

Notice d'autorité BnF n° FRBNF11891582

Télécharger la notice
Permalien