Traitement en cours
Producteur d'archives

France. Direction des musées nationaux (1889-1944)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
France. Direction des musées nationaux (1889-1944)
Type de producteur
Collectivité
Dates d'existence
1889 - 1944
Histoire

La tutelle administrative des musées a beaucoup varié depuis la Révolution. Durant la période révolutionnaire, la gestion des musées est partagée entre le ministère de l’Intérieur et les comités et commissions issus des Assemblées. À partir de 1795, elle revient au ministère de l’Intérieur. Le décret Chaptal du 17 décembre 1801 établit en province quinze grands dépôts d’oeuvres.

À partir de 1804, il faut distinguer sur le plan administratif au moins deux types de musées : les

musées nationaux (ou, selon les époques, impériaux ou royaux) et les autres (la majorité de ces derniers

appartenant à la catégorie des musées de beaux-arts dits « de province » ou « départementaux »). Les musées

nationaux relèvent de la Maison du souverain et le directeur du musée du Louvre fait aussi office de directeur

des musées nationaux. Les musées « départementaux », quant à eux, dépendent

jusqu’en 1852 du ministère de l’Intérieur puis, de 1852 à 1863, leur gestion passe au ministère d’État.

En 1863, pour la première fois depuis la Révolution, musées nationaux et musées départementaux sont

réunis dans une même administration, la Maison de l’empereur et des beaux-arts, et sous l’autorité d’un même

homme, le baron de Nieuwerkerke, à la fois directeur des musées nationaux et surintendant des beaux-arts, ce

qui lui confie les relations avec les musées départementaux.

Après 1870, la gestion commune des musées nationaux et départementaux est pérennisée au sein du

bureau des travaux d’art du ministère de l’Instruction publique, même si le décret du 24 janvier 1882,

qui crée l’École du Louvre, revoit la dénomination des musées en « musées d’État » d’une part, et « musées des

départements et villes » d’autre part.

En 1889, est créée en plus une direction des musées nationaux, installée au

Louvre. L’interaction de cette direction, avec le bureau des travaux d’art n’est pas aisée à démêler de même que

les relations entre le bureau des travaux d’art et la Réunion des musées nationaux (RMN), créée en 1885-1896.

En 1945, la direction des musées nationaux devient, sous le nom de direction des musées de France

(DMF), une des directions de la direction générale des arts et lettres du ministère de l’Instruction publique.

Statut juridique
service d'administration centrale
Fonctions
culture
gestion des musées

Liens entre producteurs


Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Ascendant
France. Direction des musées nationaux (1889-1944)

Attention ! Restrictions de communication. Cliquez ici pour en savoir plus.

Télécharger la notice
Permalien