Traitement en cours
Producteur d'archives

Rémond, René (1918-2007)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Rémond, René (1918-2007)
Type de producteur
Personne
Identifiant
ISNI 0000 0001 2136 3589
Dates d'existence
30 septembre 1918 - 14 avril 2007
Histoire

Né à Lons-Le-Saunier (Jura) en septembre 1918, René Rémond, est le fils de Paul Rémond et de Cécile Godbillion. Après des études à Paris, aux lycées Carnot, Condorcet et Louis-le-Grand, et sa mobilisation de 1939 à 1941, il entre à École normale supérieure (ENS) en 1942, puis il participe à la Résistance. En 1943, il devient secrétaire général de la Jeunesse étudiante chrétienne (JEC), dont il est membre depuis l’âge de quatorze ans, en 1946 il est élu secrétaire général du Centre international de documentation et d'information par la JEC. La même année, avec Pierre Juneau ils fondent la JEC internationale (JECI), il reçoit l'agrégation d'histoire à l’ENS, et il épouse Josette Navarro, d'où naissent trois enfants, Bruno, Marie-Anne et Emmanuel.

René Rémond débute sa carrière comme agrégé répétiteur à l'ENS en 1946, Assistant d'histoire moderne et contemporaine à la faculté des lettres de Paris en 1949, avec sa thèse « Les États-unis devant l’opinion française, 1815-1852 », il devient Docteur ès lettres en 1952. Attaché de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en 1953, Assistant à la faculté des lettres de Clermont-Ferrand en 1955, Directeur d'études et de recherche à la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP) en 1956, Professeur à l'institut d'études politiques de Paris, Maître de conférence en 1964, Professeur titulaire à la faculté des lettres de Paris à Nanterre en 1965, où il occupe la première chaire d’histoire du XXe siècle. Assesseur du doyen et Doyen de 1969 à 1970, il devient Président de l'université Paris X-Nanterre de 1971 à 1976.

En parallèle, René Rémond est membre du Comité national de la recherche scientifique de 1967 à 1975 et de 1980 à 1982, du Comité consultatif des universités de 1970 à 1977, Premier vice-président de la Conférence des présidents d'universités en 1974-1975, Président du Centre catholique des intellectuels français de 1965 à 1975, de la Fédération des organismes de communication sociale de 1978 à 1982, membre du Comité de programme de télévision de 1965 à 1968 et du conseil d'administration de l'ORTF de 1968 à 1972, Administrateur de Radio-France de 1975 à 1978, d'Antenne 2 de 1982 à 1989, membre du Conseil de développement culturel de 1971 à 1973, du Conseil supérieur de la recherche et de la technologie de 1985 à 1987.

De plus, il est Président d'honneur de la Société d'histoire moderne, Président de l'institut d'histoire du temps présent (IHTP) de 1979 à 1990, codirecteur de la Revue historique de 1973 à 1998, Président de la commission formation, enseignement du Xe plan de 1988 à 1991, Président de la FNSP de 1981 à 2007, du Conseil supérieur des archives en 1988 et de 2001 à 2007, de l'Observatoire national de l'enseignement agricole en 1996, de l'Association des anciens élèves de l'ENS de 1989 à 2001, vice-président de la commission nationale française pour l'Unesco de 1989 à 2001, membre associé de l'Académie royale de Belgique, membre de l'Académie pontificale des sciences sociales et de l'Académie politique des sciences.

Célèbre commentateur, sous l’angle de l’historien et du politologue, de l'actualité politique dans les médias durant une quarantaine d’années, René Rémond est aussi l’auteur de nombreux ouvrages relatifs à l’histoire politique et religieuse de la France, notamment « La Droite en France de 1815 à nos jours », publié en 1954 et actualisé plusieurs fois, dont la dernière édition sous le titre "Les Droites en France" en 1982.

Réné Rémond est élu à l'Académie française le 18 juin 1998 au fauteuil de François Furet, par ailleurs il reçoit de nombreuses décorations françaises, dont : grand officier de l'Ordre de la Légion d'honneur, grand-croix de l’Ordre national du Mérite en 2006, commandeur de l’Ordre des Palmes Académiques, commandeur des Arts et Lettres, commandeur du Mérite agricole, et il est également décoré de plusieurs médailles étrangères.

René Rémond décède à Paris le 14 avril 2007 à l’âge de 88 ans, il repose au cimetière parisien du Père-Lachaise. Peu après son décès, la FNSP baptise du nom de René Rémond, l’ancien siège de l’École d’administration (ENA), situé au 13 rue de l’Université à Paris.

Activités

docteur d'université
Doctorat ès lettres (1952)

directeur d'établissement d'enseignement de 1970 à 1976
Université Paris-X-Nanterre

doyen d'université de 1969 à 1970
Assesseur et Doyen à la faculté des lettres de Paris (Nanterre)

administrateur de 1968 à 1989
- ORTF (1968-1972) - Radio-France (1975-1978) - Antenne 2 (1982-1989)

enseignant de 1960 à 1970
Professeur des universités

écrivain de 1948 à 2006
Travaux d'histoire politique et religieuse

Sources de la notice

Notice BNF n°FRBNF11921467

Liens entre producteurs


Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Rémond, René (1918-2007)
Télécharger la notice
Permalien