Traitement en cours
Producteur d'archives

Ruamps, Pierre (1750-1808)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Ruamps, Pierre (1750-1808)
Autres formes du nom
Ruamps, Pierre Charles (1750-1808)
Type de producteur
Personne
Identifiant de l'entité
ISNI 0000 0000 2057 036X
Dates d'existence
9 décembre 1750 - 15 avril 1808
Histoire

Député en 1791, membre de la Convention, né à la Motte-Aubert (Charente-Maritime) le 29 décembre 1750, mort à Saint-Jean-d'Angely (Charente-Maritime) le 15 avril 1808, Pierre Charles Ruamps est propriétaire-cultivateur à Saint-Saturnin-du-Bois (Charente-Maritime) et lieutenant de canonniers gardes-côtes avant la Révolution.

Partisan des idées nouvelles, il est élu, en avril 1789, député suppléant du tiers aux États-Généraux sans être appelé à y siéger. Administrateur du département (24 juin 1790), membre du directoire du département (21 novembre suivant), il est élu, le 30 août de la même année, député de la Charente-Inférieure à l'Assemblée législative ; il siège dans la majorité et est envoyé à Rochefort (août 1792) pour y réunir de l'artillerie ; il s'acquitte avec succès de cette mission.

Réélu, le 5 septembre 1792, dans le même département, membre de la Convention, il prend place à la Montagne, et vote pour la condamnation à mort de Louis XVI. Membre du comité de sûreté générale (21 janvier 1793), il est envoyé en mission à l'armée du Rhin (8 avril). Chargé de « ranimer l'esprit public à Strasbourg », il prend des mesures énergiques. Il est envoyé (11 février 1794) à l'armée des côtes de Cherbourg et à celle des côtes de Brest, y affirme la subordination des généraux aux représentants du peuple, et, de retour à Paris, s'élève vivement contre la loi du 22 prairial qui organise le tribunal révolutionnaire.

Dénoncé par André Drumont, il est accusé d'avoir tramé, au café Payen, l'assassinat de 17 représentants, et est décrété d'arrestation le 29 ; il se constitue prisonnier le lendemain soir mais bénéficie de l'amnistie générale du 4 brumaire an IV. Il renonçe alors à la vie publique, se retire dans la Charente-Maritime, est nommé par le gouvernement consulaire conseiller général du département (8 juin 1800), et remplit ces fonctions jusqu'à sa mort.

Activités

officier (armée)

élu local de 8 juin 1800 à 15 avril 1808
P. Ruamps est conseiller général de la Charente-Maritime.

député de 1791 à 1795
Député de la Charente-Inférieure à l'Assemblée législative (1791-1792) puis à la Convention (1792-1795).

Sources de la notice

Notice BnF n° FRBNF12555823.

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici

Télécharger la notice
Permalien