Traitement en cours
Producteur d'archives

Gratiot-Alphandéry, Hélène (1909-2011)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Gratiot-Alphandéry, Hélène (1909-2011)
Autres formes du nom
Alphandéry, Hélène Noémi Elisa
Type de producteur
Personne
Identifiant
ISNI 0000 0000 6641 088X
Dates d'existence
03/08/1909 - 08/12/2011
Histoire

Hélène Gratiot-Alphandéry est née à Paris en août 1909. Elle est la fille de Paul Alphandéry (1875-1932) et d'Esther Henriquès-Raba (1879-?), son père est militant socialiste, historien des religions et directeur à l’Ecole des hautes études.

Après un diplôme d’études supérieures en lettres-psycholgie obtenu en 1930, Hélène Alphandéry entre en 1933 à la 3e section de l’Ecole pratique de hautes études (EPHE) comme préparateur au laboratoire de psychobiologie de l’enfant créé et dirigé par Henri Wallon. Puis elle devient militante communiste après un voyage effectué en URSS avec sa sœur Fernande, en août 1935, au cours duquel elle veille le corps d’Henri Barbusse à Moscou.

En 1937, Hélène Alphandéry épouse Gilles Gratiot (1907-1989), dont elle a deux enfants, Jacques Olivier et Jeanne. Après l'armistice avec l'Allemagne en 1940, les lois raciales du gouvernement de Vichy l’obligent à suspendre sa carrière à l’EPHE.

De 1945 à 1947, elle est provisoirement attachée de recherche au CNRS avant de recouvrer son poste. Peu de temps après son retour, elle participe en 1948 au côté d’Henri Wallon à la création de la revue Enfance, une revue scientifique de référence sur le développement de l’enfant. Elle sera encore chef de travaux en 1953, puis directeur adjoint de l’EPHE en 1961. Dans le même temps, elle enseigne à l’Institut national d’études du travail et d’orientation professionnelle, à l’Institut d’ethnologie et à l’Institut de psychologie. De 1969 à 1973, elle est directrice de l’UER Institut de psychologie à l’Université René-Descartes. Elle y reste membre du Conseil scientifique et du Conseil de l’UER.

En 1970, elle publie avec René Zazzo un Traité de psychologie de l’enfant. Elle se sera particulièrement préoccupée de la formation des psychologues scolaires et aura lancé une école pour accueillir spécifiquement des enfants immigrés. Hélène Gratiot-Alphandéry s’intéresse aussi à la littérature de jeunesse comme administratrice et animatrice du groupe « Recherche » du CRILJ (Centre de recherche et d’information de la littérature de jeunesse). Hélène Gratiot-Alphandéry décède à Paris en décembre 2011, à l’âge de 102 ans.

Activités

chercheur
psychologue

directeur d'établissement d'enseignement
Directeur adjoint de l'École pratique des hautes études (1961)

enseignant

Sources de la notice

Notice BNF: http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb11905750j

Notice biographique du fonds.

Liens entre producteurs


Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Gratiot-Alphandéry, Hélène (1909-2011)
Télécharger la notice
Permalien