Traitement en cours
Producteur d'archives

Attali, Jacques (1943-....)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Attali, Jacques (1943-....)
Type de producteur
Personne
Identifiant
ISNI 0000 0001 2145 7649
Dates d'existence
1er novembre 1943 - aujourd'hui
Histoire

Né à Alger en 1943, Jacques Attali est le fils de Simon Attali, négociant en parfums, et de Fernande Abécassis. En 1956, deux ans après le début de la guerre d'Algérie, sa famille s'installe à Paris, dans le 16e arrondissement où le jeune Jacques et son frère jumeau Bernard fréquentent bientôt le lycée Janson de Sailly. Major de sa promotion de l'École polytechnique en 1965, Jacques Attali devient ingénieur du corps des Mines, avant de rejoindre Sciences-Po puis l'ÉNA. Lorsqu'il sort de celle-ci en 1970, il est nommé en qualité d'auditeur au Conseil d'État. Maître des requêtes en 1977, puis conseiller d'État de 1989 à 2000, il mène parallèlement à sa carrière de haut fonctionnaire une carrière universitaire après avoir obtenu en 1972 son doctorat d'État ès sciences économiques. Maître de conférences à l'École polytechnique de 1968 à 1984, il enseigne également à l'École du génie rural ainsi qu'à l'université Paris IX-Dauphine et dirige l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques.

Son parcours politique est étroitement lié à celui de François Mitterrand qu'il rencontre dans les années 1960 et dont il rejoint l'équipe de campagne pour l'élection présidentielle de 1974. Chef de cabinet de F. Mitterrand dans l'opposition, il est nommé "conseiller spécial" auprès du Président lors de son accession à la magistrature suprême en 1981. Jacques Attali reste auprès du président de la République jusqu'en 1991. Il occupe durant toutes ces années une place privilégiée à l'Élysée : il assiste aux conseils des ministres, aux conseils de défense, ainsi qu'à l'ensemble des entretiens bilatéraux et multilatéraux du Président. Il est en outre le sherpa de François Mitterrand pour les sommets internationaux et européens.

A l'international, Jacques Attali est co-fondateur de l'ONG Action contre la faim, créée en 1979. Il est également à l'origine du programme européen EUREKA (lancé en 1985), ainsi que de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) qu'il préside de 1991 à 1993. Il fonde enfin en 1998 PlaNet Finance devenue Positive Planet, institution de soutien à la microfinance, présente dans plusieurs dizaines de pays.

Depuis 1994, Jacques Attali préside le cabinet Attali et associés, spécialisé dans le conseil stratégique, l'ingénierie financière et les fusions-acquisitions.

En 2007 il se voit confier par le président de la République Nicolas Sarkozy le soin de rédiger avec l'aide d'une commission un rapport sur la libération de la croissance française. En 2012, François Hollande lui demande à son tour de préparer un rapport sur "l'économie positive".

Jacques Attali est par ailleurs l'auteur d'un grand nombre d'essais, romans et biographies, parmi lesquels ses Verbatim, récit-témoignage en trois volumes de ses années passées à l'Élysée aux côtés de François Mitterrand, qui a suscité de vives réactions de la part d'historiens, de journalistes et d'anciens collaborateurs du président socialiste. Mélomane, Attali est aussi pianiste depuis ses jeunes années et a dirigé plusieurs orchestres amateurs à travers le monde.

Textes de référence
– Décret du ministère de la Justice du 22 mars 1977 portant nomination au Conseil d’État (JORF, 22 mars 1977, page 1555)
– Arrêté du 25 mai 1981 portant nomination à la présidence de la République (JORF, 26 mai 1981, page 1642)
– Arrêté du 18 avril 1991 portant cessation de fonctions à la présidence de la République (NOR : PREX9110088A)
– Décret du ministère de la Justice du 13 mai 1991 portant détachement du Conseil d’État (NOR : JUSA9100103D)
– Décret du ministère de la Justice du 4 janvier 1994 portant mise en disponibilité du Conseil d’État (NOR : JUSA9300377D)
– Décret du ministère de la Justice du 19 décembre 1996 portant maintien en disponibilité du Conseil d’État (NOR : JUSA9600384D)
– Décret du ministère de la Justice du 4 février 1998 portant maintien en disponibilité du Conseil d’État (NOR : JUSA9800013D)
– Décret du 8 avril 1998 portant promotion et nomination (NOR : PREX9800918D)
– Décret du ministère de la Justice du 14 janvier 1999 portant maintien en disponibilité du Conseil d’État (NOR : JUSA9800335D)
– Décret du ministère de la Justice du 8 mars 2000 portant acceptation de démission du Conseil d’État (NOR : JUSA0000050D)
– Décret n°2007-1272 du 27 août 2007 instituant une commission pour la libération de la croissance française (NOR : ECEX0763838D)

Sources de la notice

Site internet de Jacques Attali : http://www.attali.com/

Who’s who in France, J. Lafitte, Paris, éd. 2014.

Drago (Roland), Imbert (Jean), Tulard (Jean) et alii, Dictionnaire biographique des membres du Conseil d’État, [Paris], Fayard, 2004, p. 636-637.

Journal officiel de la République française. Lois et décrets, Imprimerie des journaux officiels, Paris, 1789-…

Notice wikipédia de Jacques Attali : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Attali#cite_note-5

Liens entre producteurs


Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Attali, Jacques (1943-....)
  • @isDirectedBy@ Jacques Attali, nommé par le président de la République Nicolas Sarkozy, préside la Commission pour la libération de la croissance française de 2007 à 2008, puis de nouveau en 2010.
Télécharger la notice
Permalien