Traitement en cours
Producteur d'archives

Pâris, Pierre-Adrien (1745-1819)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Pâris, Pierre-Adrien (1745-1819)
Type de producteur
Personne
Identifiant de l'entité
ISNI 0000 0000 6634 2346
Dates d'existence
25 octobre 1745 - 1 août 1819
Histoire

Fils du géomètre Pierre-François Pâris, Pierre-Adrien Pâris naît à Besançon le 25 octobre 1745. En 1760, Pâris rejoint son oncle Jean-Baptiste Lefaivre, maître-maçon et entrepreneur, à Paris, puis il entre dans l’atelier de l’architecte Louis-François Trouard. Il devient élève de l’Académie royale d’Architecture en 1764 où il suit l’enseignement de Jacques-François Blondel. Dès 1765 et jusqu’en 1769, Pâris se présente au Grand Prix d’architecture sans jamais l’emporter. Trouard demande au marquis de Marigny une place à l’Académie de France à Rome pour son élève ; Pâris arrive à Rome le 27 octobre 1771 et devient officiellement pensionnaire de l’Académie l’année suivante. Il en profite pour réaliser de nombreuses études de monuments antiques. Il a également l’occasion d’enseigner l’architecture à Francesco Piranesi, fils du grand Piranèse et de voyager dans le sud de l’Italie où il visite Paestum, Pompéi et Herculanum.

À son retour d’Italie, il obtient de nombreux projets de la noblesse et devient membre de l’Académie d’Architecture. Fait chevalier de l’ordre de Saint-Michel, il reçoit ses lettres de noblesse en 1789 et travaille au projet et l’aménagement de la salle de l’Assemblée des États-généraux dans l’hôtel des Menus Plaisirs à Versailles. En octobre 1789, Pâris devient architecte de l’Assemblée nationale. Son poste de dessinateur de la Chambre et du Cabinet du Roi supprimé fin décembre 1792, il se réfugie à Vaucluse (Doubs) pendant la Terreur. Pendant la dernière période de sa vie, Pâris effectue un troisième séjour à Rome en 1806. Parmi ses activités, il assure en 1807 le directorat par intérim de l’Académie de France à Rome, devient membre de l’Académie de San Luca et retourne visiter les villes antiques du sud de l’Italie. Entre 1808 et 1809, il organise l’enlèvement et le transport des antiquités de la Villa Borghèse vers le Louvre pour le compte de Napoléon. Il est enfin chargé de diriger les fouilles du Colisée à partir de 1811. De retour en France en 1817, il meurt à Besançon en 1819.

Lieux
Rome
Rome (Italie) de 1806 à février 1817
Activités
architecte

Sources de la notice

Notice du catalogue général de la BnF : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb16911484z.public

Notice Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre-Adrien_P%C3%A2ris

Notice sur le site de l'Académie de France à Rome : http://www.villamedici.it/fr/villa-m%C3%A9dicis/directeurs/p/p%C3%A2ris-pierre-adrien/

État civil de la ville de Besançon (25)

Liens entre producteurs


Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Prédécesseur
  • P.-A. Pâris succède à J. B. Suvée comme directeur par intérim de l'Académie de France à Rome
Pâris, Pierre-Adrien (1745-1819)

Ce producteur dans des sites extérieurs

Notice de la bibliothèque nationale de France
25/10/1745 - 01/08/1819 Pâris, Pierre-Adrien (1745-1819) : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb16911484z.public
Notice de la Bibliothèque nationale de France
Notice Wikipédia
25/10/1745 - 01/08/1819 Pierre-Adrien Pâris : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre-Adrien_P%C3%A2ris
Notice Wikipedia

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici

Télécharger la notice
Permalien