Traitement en cours
Producteur d'archives

Diagne, Blaise (1872-1934)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Diagne, Blaise (1872-1934)
Autres formes du nom
Diagne, Galaye MBaye (1872-1934) de 13 octobre 1872 à 11 mai 1934
Type de producteur
Personne
Identifiant
ISNI 0000 0000 7140 8290
Dates d'existence
13 octobre 1872 - 11 mai 1934
Histoire

Galaye MBaye Diagne, naît à Gorée (Sénégal) le 13 octobre 1872. Il est très tôt adopté par la famille Crespin, une famille métisse de notables de Gorée et de Saint-Louis qui lui donne le prénom de Blaise. Il suit sa scolarité à l’école des Frères de Ploërmel de Gorée, puis, grâce une bourse du gouvernement français, dans le sud de la France, à Aix-en-Provence. Il termine ses études à Saint-Louis et en 1891, il est reçu au concours des douanes coloniales. C’est ainsi qu’après le Dahomey, le Congo, Madagascar, La Réunion, (où il est accepté par le Grand Orient ce qui fait de lui l’un des premiers Noirs francs-maçons), il réside en Guyane.

En 1913, il revient dans son pays d’origine pour se présenter aux élections législatives et, le 10 mai 1914, il est élu député du Sénégal au sein de l’Assemblée nationale française. Il le restera jusqu’à sa mort en 1934. Il est le premier député Africain noir à la Chambre. Il obtient pour les habitants des quatre communes (Gorée, Dakar, Saint-Louis, Rufisque) la citoyenneté française en échange de leur conscription (loi du 29 septembre 1916).

Même si, en 1917, lors d'un débat en comité secret, après l'échec de l'offensive Nivelle au chemin des Dames (avril 1917), le député Diagne expose devant les députés comment les troupes noires sont utilisées par l'état-major français (Mangin) comme de la chair à canon, il devient en janvier 1918 commissaire général chargé du recrutement indigène. De février à août 1918, de Dakar à Bamako, il réussit à enrôler 63 000 soldats en Afrique-Occidentale française (AOF), et 14 000 en Afrique-Équatoriale française (AEF) en promettant la citoyenneté française aux combattants après la guerre.

En 1931, Blaise Diagne est nommé sous-secrétaire d’État aux colonies et de 1920 à 1934, il est maire de Dakar.

Blaise Diagne a eu, avec Marie Odette Villain, rencontrée à Madagascar, quatre enfants dont Adolphe (1910-1985), médecin militaire, Roland, fonctionnaire dans les Chemins de fer et Raoul (1910-2002), footballeur professionnel et le premier footballeur africain à être sélectionné en équipe de France.

Lieux

Dakar
Sénégal

Gorée
Sénégal

Activités

élu local de 1920 à 11 mai 1934
maire de Dakar

député de 1914 à 11 mai 1934

Sources de la notice

Archives nationales, fonds Galandou Diouf (110 AP).

Article Blaise Diagne de Wikipédia en français (http://fr.wikipedia.org/wiki/Blaise_Diagne).

Notice d'autorité BnF n° FRBNF11900088.

Liens entre producteurs


Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Diagne, Blaise (1872-1934)
  • Membre du parti radical.

Ce producteur dans des sites extérieurs

Notice Wikipédia
13/10/1872 - 11/05/1934 Blaise Diagne : https://fr.wikipedia.org/wiki/Blaise_Diagne
Notice wikipédia
Notice de la bibliothèque nationale de France
13/10/1872 - 11/05/1934 Diagne, Blaise (1872-1934) : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb119000883
Notice d'autorité BnF
Télécharger la notice
Permalien