Traitement en cours
Producteur d'archives

Regnier, Claude-Ambroise (1736-1814 ; duc de Massa)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Regnier, Claude-Ambroise (1736-1814 ; duc de Massa)
Autres formes du nom
Massa, Claude-Ambroise Regnier (1736-1814 ; duc de) de 15 août 1809 à 24 juin 1814
Type de producteur
Personne
Identifiant de l'entité
ISNI 0000 0000 0301 1857
Dates d'existence
6 avril 1736 - 24 juin 1814
Histoire

Fils d'Ambroise Regnier, receveur des Domaines du roi et de Marie-Françoise Thiry, Claude-Ambroise Regnier obtient son diplôme de droit à l'université de Strasbourg. Il commence sa carrière d'avocat au baillage de Lunéville puis au parlement de Nancy (1773) au sein de la chambre civile.

Il est élu le 6 avril 1789 député du Tiers état aux États généraux. En 1791, après la fuite à Varennes, il est envoyé comme commissaire dans les départements de l'Est afin d'y apaiser les troubles. Nommé président du tribunal de Nancy en 1792, il est destitué de sa charge en 1794. Il recouvre ses fonctions en 1795 et est élu député de la Meurthe au conseil des Anciens dont il devient le président en 1796.

Acquis au général Bonaparte, il fait partie des participants au coup d'État du 18 brumaire an VIII (9 novembre 1799) et préside la commission législative qui prépare la constitution de l'an VIII. Le 4 nivôse an VIII (25 décembre 1799) il est nommé au Sénat conservateur et au Conseil d 'État mais choisit de conserver uniquement le poste au Conseil d'État.

En 1802, Napoléon Bonaparte le nomme grand-juge et ministre de la justice. Il remplace Joseph Fouché au ministère de la Police de 1802 à 1804. Comte d'empire en 1808, il est fait duc de Massa et de Carrara en 1809.

Il quitte le ministère de la Justice en 1813 agé de 67 ans et reçoit le titre de ministre d'État et devient président du corps législatif.

Retiré de la vie politique, il meurt le 24 juin 1814.

De son mariage avec Charlotte Lejeune (1748-1835), d’une famille de parlementaires lorrains, il a eu quatre enfants.

Son fils Nicolas François Sylvestre Regnier (1783-1851), second duc de Massa, comte de Gronau fait une carrière administrative, comme auditeur au Conseil d’État (1803) puis comme préfet (1813). Il épouse en 1810 Anne dite Nancy (1792-1870), fille aînée du maréchal Macdonald, duc de Tarente.

Le fils aîné du second duc de Massa, Alphonse Abel Alfred Regnier, marquis de Massa (1814-1846), épouse Andréine Leroux, qui, veuve en 1846, se remarie avec le baron Roger. Alfred étant décédé avant son père, le titre passe à son fils André Philippe Alfred Regnier (1851-1913), 3e duc de Massa.

Le second duc de Massa a eu également un autre fils : Alexandre Philippe Regnier (1831-1910), écuyer de Napoléon III et auteur d’opéras et d’opérettes, et deux filles : Nancy (1815-1864), épouse d'Édouard Burignot de Varenne (1795-1873), ambassadeur à Lisbonne, député de Saône-et-Loire et sénateur du Second Empire, et Mathilde (1824-1907), chanoinesse et femme de lettres.

Lieux

Nancy (Meurthe-et-Moselle)

Meurthe
Meurthe-et-Moselle (Lorraine , département)

Activités

ministre de 14 septembre 1802 à 13 juin 1813
Ministre de la Justice

député de 15 octobre 1795 à 12 avril 1799
député de la Meurthe

député de 1789 à 1791
député du tiers état

Sources de la notice

- Notice BnF n° FRBNF14784725.

- Notice wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Ambroise_R%C3%A9gnier

- État sommaire des fonds d'archives privées. Séries AP et AB/XIX, Paris, Centre historique des Archives nationales, p. 498-99 (notice 279 AP).

Liens entre producteurs


Les dates affichées sont celles de la relation entre les producteurs.
Regnier, Claude-Ambroise (1736-1814 ; duc de Massa)
  • Sucesseur de Joseph Fouché, ministre de la Police.

Ce producteur dans des sites extérieurs

Notice Wikipédia
06/04/1736 - 24/06/1814 Claude Ambroise Regnier : https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Ambroise_R%C3%A9gnier
Notice wikipédia
Notice de la bibliothèque nationale de France
06/04/1736 - 24/06/1814 Regnier, Claude-Ambroise : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb14784725t
Notice autorité BnF

Communication importante concernant les commandes. Cliquez ici

Télécharger la notice
Permalien