Traitement en cours
Producteur d'archives

Bugeaud, Thomas-Robert (1784-1849)

Haut de page

Description

Forme autorisée du nom
Bugeaud, Thomas-Robert (1784-1849)
Autres formes du nom

Bugeaud, Général (1784-1849)

Bugeaud, Lieutenant-général (1784-1849)

Bugeaud, Maréchal (1784-1849)

Bugeaud d'Isly, Thomas-Robert (1784-1849)

Bugeaud de La Piconnerie, Thomas-Robert (1784-1849)

Isly, Duc d' (1784-1849)

Isly, Thomas-Robert Bugeaud (1784-1849 ; duc d')

La Piconnerie, Thomas Robert Bugeaud (1784-1849 ; marquis de)

Père Bugeaud (1784-1849) pseudonyme

Type de producteur
Personne
Identifiant
ISNI 0000 0000 8129 6798
Dates d'existence
15 octobre 1784 - 10 juin 1849
Histoire

Thomas-Robert Bugeaud naît le 15 octobre 1784 à Limoges (Haute-Vienne). Il est issu d’une branche noble d’une ancienne famille du Périgord. À vingt ans, il s’engage comme vélite dans les grenadiers à pied de la garde impériale et participe aux campagnes de l’Empire. Colonel en 1814, après s’être rallié aux Bourbons, il revient à Napoléon pendant les Cent-Jours. Sous la seconde Restauration, il se retire à Excideuil, sa propriété du Périgord. En 1823, lors de la guerre d’Espagne, il demande vainement à reprendre du service. Il entre alors dans l’opposition libérale et est candidat malheureux aux élections législatives de 1829, dans le collège de département de la Dordogne. Rappelé à l’activité en 1830, il est promu maréchal de camp. Il est élu député de Dordogne une première fois le 5 juillet 1831. Il est également choisi en 1832 pour commander la citadelle de Blaye où est incarcérée la duchesse de Berry, qu’il finit par reconduire lui-même à Naples. Appelé au commandement d’une brigade chargée de réprimer les émeutes d’avril 1834, Bugeaud est accusé d’avoir provoqué les massacres de la rue Transnonain. Le 21 juin 1834, il est réélu député de Dordogne, puis le sera de nouveau en 1836, 1839 et 1846 dans le même département. Envoyé en Afrique par Molé, Bugeaud conclut avec Abd el-Kader le traité de la Tafna (30 mai 1837). Rentré en France en 1839, Bugeaud est rappelé en Afrique en qualité de gouverneur général de l’Algérie en 1841. Promu maréchal le 31 juillet 1843, il bat, à la bataille d’Isly, le 14 juillet 1844, l’émir Abd el-Kader qui s’était réfugié au Maroc. Le roi lui confère le titre de duc d’Isly. En désaccord avec le gouvernement, il est remplacé par le duc d’Aumale, le 11 septembre 1847. Il est élu à l’Assemblée législative par le département de Charente-Inférieure. Appelé au commandement de l’armée des Alpes en 1849, il est atteint par l’épidémie de choléra et meurt à Paris.

Activités

gouverneur de 1841 à 1847

député de 1831 à 10 juin 1849

officier (armée) de 1814 à 10 juin 1849

Sources de la notice

MULLIÉ (Charles), Biographie des célébrités militaires des armées de terre et de mer de 1789 à 1850, « Bugeaud de la Picconnerie (Thomas-Robert) », Paris, éditeurs Poignavant et compagnie, 1851, tome I, p. 245-247.

ROBERT (Adolphe) et COUGNY (Gaston), Dictionnaire des parlementaires français comprenant tous les Membres des Assemblées françaises et tous les Ministres français, depuis le 1er mai 1789 jusqu’au 31 mai 1889, avec leurs noms, état civil, états de services, actes politiques, votes parlementaires, etc., «Bugeaud de La Piconnerie (Thomas-Robert, duc d’Isly) », Paris, éditeur Bourloton, 1889, tome premier, p. 528-529.

Notice Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Robert_Bugeaud

Notice BNF : FRBNF11894467.

Ce producteur dans des sites extérieurs

Notice de la bibliothèque nationale de France
15/10/1784 - 10/06/1849 Bugeaud, Thomas-Robert (1784-1849) : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb11894467w
Lien vers la notice d'autorité de la BnF.
Notice Wikipédia
15/10/1784 - 10/06/1849 Bugeaud, Thomas-Robert (1784-1849) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Robert_Bugeaud
Lien vers la notice wikipédia.
Télécharger la notice
Permalien