Your request is in progress
Record creator

Association pour l'étude et la réalisation du nouvel opéra Bastille (France ; 1982-1983)

Top of page

Description

Authorised form of name
Association pour l'étude et la réalisation du nouvel opéra Bastille (France ; 1982-1983)
Other forms of the name

APERNOB

Mission Opéra Bastille

MOB

Type of creator
Community
Dates of existence
1 avril 1982 - 31 décembre 1983
History

L'Association Pour l'Étude et la Réalisation du Nouvel Opéra Bastille (APERNOB), dite aussi "Mission Opéra Bastille" (MOB) est créée par un arrêté préfectoral en date du 1er avril 1982 et régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle fait suite aux communiqués du Président de la République (8 mars 1982) et du ministre de la Culture (9 mars 1982) révélant l'objectif de construire un "opéra moderne et populaire" ainsi qu'une véritable "maison de l'opéra".

La MOB est une structure provisoire qui a pour mission de préparer l'organisation et le fonctionnement du concours d'architecture du futur Opéra de la Bastille ainsi que de préfigurer l'établissement public chargé de la gestion du chantier de construction. Elle est présidée par François Bloch-Lainé et dirigée par Michèle Audon. Dans les statuts de l'APERNOB il est prévu qu'elle dure jusqu'à deux mois après la création de l'organisme chargé de l'exploitation de l'Opéra de la Bastille et au plus tard le 1er juillet 1989. Dans les faits, il semble qu’elle ne se prolonge pas au-delà de la fin de l’année 1983 puisque l'Établissement public de l'opéra de la Bastille (EPOB) est créé par décret le 3 octobre 1983 pour prendre le relais.

La MOB doit participer à la rédaction des statuts du futur établissement public. A cette fin, les décrets de création des établissements publics du musée d’Orsay (20 mars 1978) et de Beaubourg (31 décembre 1971) sont pris comme exemples.

La MOB doit aussi organiser préalablement le concours international d'architecture du futur opéra : élaboration des exigences techniques, rédaction du règlement du concours, et l'EPOB doit ensuite prendre le relais pour la réception, l'analyse et la sélection des projets. Cette mission est finalement menée à bien par la MOB. Elle reçoit dans ses locaux du 38 rue de Laborde (Paris, 8e) tous les projets et procède à leur anonymisation. Une camionnette est ensuite chargée du transport des plans dans un local relais de 800 m² loué au 48 rue Saint Sabin (Paris, 11e), afin de dérouler, poser les planches sur carton et les photographier. L'accrochage des planches sur carton est assuré par des étudiants dans des écoles de dessins entre le 15 et le 28 mai 1983. Dans le même temps, la commission technique puis les 16 cellules techniques procèdent à l’analyse urbanistique et aux propositions sur les zones d’accueil proposés par les concurrants. Puis dans un second temps, le jury, constitué d'administrateurs, architectes et professionnels des arts du spectacle (chef d'orchestre, acousticiens, scénographes, etc.), procède à l’analyse des espaces scéniques dans le hall de l'ancienne gare désaffectée de la Bastille. Le 2 juillet 1983, François Bloch-Lainé rend publique une première sélection de six projets. Le Président de la République en sélectionne trois auxquels il est demandé des éléments graphiques supplémentaires. Après consultation de ces compléments, le maire de Paris, Jacques Chirac, se prononce en faveur du projet de Carlos Ott. Le 17 novembre 1983, l'issue du concours est connue grâce au communiqué de François Mitterrand qui entérine définitivement le choix du projet de l'architecte canadien.

Locations

Bureaux, 3 boulevard Richard Lenoir
Richard-Lenoir (boulevard) from 1 juillet 1983 to 30 décembre 1983

Bureaux, 38 rue Laborde
Laborde (rue de) from 1 juin 1982 to 30 juin 1983

Legal Statuses
association
Functions

construction

culture

organisation administrative

Reference texts

Intitulé : Arrêté préfectoral de création en date du 1er avril 1982.

General context

L'existence de l'EPOB s'ancre dans le contexte très particulier des Grands Travaux souhaités par le Président

François Mitterrand après son élection à la Présidence de la République le 10 mai 1981. Lors de son communiqué de

presse du 8 mars 1982, il liste les projets phares de son programme de «grandes opérations d’architecture et

d’urbanisme» préalablement proposés par une mission d’étude sur la réalisation d’équipements, appelée le «groupe

des quatre», réunissant Paul Guimard (conseiller culturel du Président de la République), Roger Quilliot (ministre de

l’urbanisme et du logement), Jack Lang ( ministre de la culture) et Robert Lion (directeur de cabinet du Premier

ministre Pierre Mauroy). Yves Dauge en assure la coordination.

Les propositions suivantes permettent de mesurer le vaste panorama culturel que souhaitait embrasser leurs

propositions :

  • La Villette : le musée des sciences sera complété par la réalisation d’un parc urbain, une cité musicale sera construite comprenant notamment le conservatoire national de musique et un auditorium.
  • Un opéra sera construit place de la Bastille.
  • Une salle de rock sera construite Porte de Bagnolet.
  • Le Théâtre de l’Est parisien sera reconstruit.
  • Tête-Défense : un centre international de la communication sera réalisé et deux ministères (Urbanisme et logement, Environnement) y seront transférés.
  • Le Ministère des finances sera transféré à côté de la Gare de Lyon et un centre international des congrès pourra être construit quai Branly.
  • L’Institut du monde arabe qui devait être réalisé quai de Grenelle sera construit à l’angle du quai Saint-Bernard et de la rue des Fossés Saint-Bernard.
  • Un ensemble sera créé sur la Montagne Sainte Geneviève pour marquer la volonté du Gouvernement de développer la recherche et les nouvelles technologies.
  • En outre des projets sont prévus dans les régions de France : l’École nationale supérieure de danse à Marseille, le

Conservatoire national supérieur de musique à Lyon, le Musée national de la bande dessinée à Angoulême, une École

nationale de la photographie à Arles, le Musée de la Sculpture en plein air à Montpellier, un Centre national d’art

contemporain à Grenoble.

Une mission interministérielle de coordination des grandes opérations d’architecture et d’urbanisme est

instituée par le décret du 16 janvier 1986 sous la présidence d’Yves Dauge dotant ainsi la « Mission Dauge » de statuts.

Elle suit « les opérations suivantes : musée d’Orsay, Grand Louvre, Opéra de la Bastille, Cité des sciences et de

l’industrie, parc de La Villette, Cité musicale de La Villette, Carrefour international de la communication, ensemble

immobilier de la Tête-Défense, le transfert du ministère de l’économie, des finances et du budget, l’Institut du monde

arabe, la rénovation des musées relevant du ministère de l’éducation nationale ; – Toute autre grande opération

d’architecture et d’urbanisme de l’État pour laquelle l’intervention de la mission interministérielle est demandée par le Premier Ministre ».

Sources of the note

I. Sources administratives

Les archives produites par l’EPOB et conservées aux Archives nationales : versements 19920273, 19920274, 19920275, 19930021 et 19930128.

Les bottins administratifs et légifrance pour la période concernée.

II. Bibliographie sommaire

Jean-Michel Guittard, Opéra Bastille : un opéra moderne et populaire ?, Clermont-Ferrand : Presses universitaires, Blaise Pascal, 2008 (préface de Gérard Mortier)

Frédérique Jourdaa, À l'Opéra aujourd'hui : de Garnier à Bastille, Paris : Hachette littératures, 2004

Jean-Philippe Biojout et Pascal Fardet, Les insolites de l'Opéra-Bastille, Paris : Bleu nuit, 2000

Maryvonne de Saint Pulgent, Le syndrome de l'opéra, Paris : R. Laffont, 1991

Gérard Charlet, L'Opéra de la Bastille : genèse et réalisation, Paris : Electa "Moniteur", 1989 (illustré par les photographies de Felipe Ferré)

Danielle Laurent, L'Opéra prend la Bastille, Paris : Mairie de Paris, Direction des affaires culturelles, 1984

III. Webographie

https://www.operadeparis.fr/lopera-de-paris/histoire

http://gtc.hypotheses.org/9586 (Guide des sources du Comité d’histoire du ministère de la Culture sur les Grands Travaux, Opéra Bastille)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ra_Bastille

Until further notice, the reservation of a place in the reading room is compulsory for any consultation of documents.

Download entry
Permalink