Your request is in progress
Record creator

Fédération nationale des déportés et internés, résistants et patriotes (1945-....)

Top of page

Description

Authorised form of name
Fédération nationale des déportés et internés, résistants et patriotes (1945-....)
Other forms of the name

Fédération nationale des déportés et internés politiques from octobre 1945 to janvier 1946

FNDIRP from octobre 1945 to today

Type of creator
Community
Types of entity identifier
ISNI 0000 0000 9859 8995
• numéro SIRET 775 688 807 000 12
Dates of existence
Octobre 1945 - today
History

La Fédération nationale des déportés et internés politiques (FNDIP) voit le jour lors d’un premier congrès fondateur en octobre 1945, à l’instigation de Frédéric-Henri Manhès (1889-1959), adjoint de Jean Moulin, compagnon de route du Parti communiste, et de Marcel Paul (1900-1982), syndicaliste et militant communiste, ministre du général de Gaulle en 1945, tous deux déportés à Buchenwald. Elle prend en janvier 1946 le nom de Fédération nationale des déportés et internés, résistants et patriotes (FNDIRP), avec le statut d’« association loi de 1901 » et occupe l’immeuble du 10, rue Leroux, dans le seizième arrondissement de Paris.

La FNDIRP rassemble toutes les catégories de victimes du nazisme et de la collaboration pendant la Seconde Guerre mondiale : déportés, internés, combattants de la Résistance, persécutés au nom d’une idéologie raciste, exilés, patriotes résistants à l’occupation (PRO) et leurs descendants, familles de disparus, de fusillés, de massacrés.

Elle développe depuis l’origine de multiples activités :

• Médico-sociales : les missions de soin et d’entraide sont un trait caractéristique de la FNDIRP, qui compte en ses rangs de nombreux médecins déportés. Elle est ainsi à l’origine de plusieurs établissements médico-sociaux : un à Paris, le dispensaire de la rue Leroux, devenu le Centre de santé Alice Grosperrin, et trois à Fleury-Mérogis (Essonne), le Centre de réadaptation professionnelle Jean Moulin, inauguré en 1948 pour soigner les séquelles de la déportation, la clinique Frédéric-Henri Manhès, ouverte en octobre 1965 et, depuis avril 1985, la maison de retraite Marcel Paul.

• Mémorielles : la Fédération participe au Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) ; elle a instauré un prix universitaire, le prix Marcel Paul, remis annuellement jusqu’en 2012 ; elle participe à l'écriture du message des déportés, lu le dernier dimanche d'avril lors de la Journée nationale de la déportation. Elle a également des activités éditoriales sur la Seconde Guerre mondiale, publie un journal, Le Patriote résistant, et œuvre à la préservation des mémoriaux des camps, ainsi qu’à la lutte contre le négationnisme. En 1990, avec l’Union des mutuelles d’Île-de-France (UMIF), elle a été à l’origine de la création de la Fondation pour la mémoire de la déportation (FMD).

• Judiciaires et juridiques : Marie-Claude Vaillant-Couturier, rescapée d’Auschwitz et de Ravensbrück, et Maurice Lampe, ancien de Mauthausen, ont représenté la FNDIRP au procès de Nuremberg. Celle-ci s’est par ailleurs portée partie civile dans les trois grands procès pour crimes contre l’humanité instruits en France, ceux de Klaus Barbie, Paul Touvier et Maurice Papon. Elle a aussi fait porter ses efforts sur le statut des déportés et le droit à réparation pour les victimes du nazisme et leurs familles.

• Internationales : la FNDIRP entend contribuer aux efforts de paix, de désarmement et de développement, en soutenant les constructions d’infrastructures (puits, barrages, maternités) en Afrique et en finançant des prothèses pour les victimes des mines anti-personnel. Elle a été par ailleurs l’un des artisans de l’ouverture à la recherche historique des archives du Service international de recherche de Bad Arolsen.

Locations
10 rue Leroux, 75116, Paris
Leroux (rue)
Legal Statuses
association
Functions

activité associative

anciens combattants

protection sociale

santé

édition

Sources of the note

Site Internet de la FNDIRP

Serge Wolikow, avec la collaboration de Jean Vigreux, Les combats de la mémoire. La FNDIRP de 1945 à nos jours, Paris, Le Cherche Midi, 2006

This creator in external sites

Wikipedia entry
01/10/1945 Fédération nationale des déportés et internés, résistants et patriotes : https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9d%C3%A9ration_nationale_des_d%C3%A9port%C3%A9s_et_intern%C3%A9s_r%C3%A9sistants_et_patriotes
Lien vers la notice Wikipédia.
Bibliothèque Nationale de France entry
01/10/1945 Fédération nationale des déportés et internés, résistants et patriotes (France) : https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb11869446h
Lien vers la notice d'autorité du catalogue général de la BnF.

Until further notice, the reservation of a place in the reading room is compulsory for any consultation of documents.

Download entry
Permalink